Le Comité 21 en action
16 janvier : Retour sur le Débat « ODD, nouvelle feuille de route du Comité 21 pour contribuer à un nouveau dessein mondial »
A l’occasion de ses vœux, le Comité 21 a organisé son premier débat de l’année autour des ODD, le 16 janvier, au Palais de Tokyo. En effet, l’année 2017 sera sans aucun doute placée sous le signe des Objectifs de développement durable (ODD) qui entrent désormais dans leur phase de déploiement par les organisations dans le monde entier. Pour introduire le débat consacré à ce nouvel Agenda mondial, Bettina Laville, Présidente du Comité 21, a souligné que ces ODD s’inscrivent dans la continuité de l’histoire du Comité 21, qui s’engageait, il y a 21 ans déjà, à décliner l’Agenda 21 et le développement durable dans les organisations et les territoires français pour participer à la dynamique internationale lancée par le Sommet de Rio. Aujourd’hui, il s’agit plus que jamais de faire du développement durable le dénominateur commun mondial pour contribuer à un monde en paix. L’Institut de Recherche pour le Développement s’engage également à la réussite et à l’analyse critique des ODD. Dans son message-vidéo de vœux, son président membre du panel du Rapport de l’ONU sur le développement durable, Jean-Paul Moatti revenait sur ce qui constitue l’ADN du Comité 21 : le multi-acteurs. Bettina Laville interrogeait Hubert Védrine, ancien Ministre des affaires étrangères, sur l’état du monde aujourd’hui. Il a commencé par revenir sur les enjeux géopolitiques, en rappelant que si le monde est moins tourmenté depuis la fin de la guerre froide, certaines dynamiques empêchent encore les dirigeants de se tourner vers les questions à long terme, alors qu’il faut plus que jamais sauver la « vitabilité » de la planète. Cette nécessaire prise de conscience permettra de créer une communauté internationale, qui se fondera sur un objectif commun : que la planète demeure habitable ! Laurence Monnoyer-Smith, Commissaire Générale au développement durable du Ministère de l'environnement, de l'énergie et de la mer, a débuté son intervention en rappelant que l’on retrouve déjà les ODD au cœur de nombreux programmes d’activités. Le Commissariat Général se mobilise également, et compte notamment sur le savoir-faire forgé pendant la COP21, véritable « COP de l’action » pour mettre en place de nouveaux outils au service du déploiement des ODD, à l’instar de l’Agenda des solutions. Pour conclure, Bettina Laville soulignait l’importance de cet engagement et de l’intégration des ODD dans la politique : ils entrent désormais dans le débat public et obtiennent ainsi davantage de lisibilité, permettant d’être compris et adoptés par de plus en plus d’acteurs. Message-vidéo de Jean-Paul MoattiNote du Comité 21 « Objectifs du développement durable, vers une nouvelle mondialisation ? ». Compte-rendu du débat.
Posté le 30/01/2017
187Initiatives d'établissements
Evénements
Outils pour agir
  • Etude CAMPUS FOOTPRINT : une première en France pour mesurer l’impact socio-économique et environnemental des campus français
  • Le guide de Télécom Bretagne pour informer et impliquer autour de sa démarche Développement durable et Responsabilité sociétale
  • UVED : inscriptions ouvertes pour le MOOC sur Causes et enjeux du changement climatique