Actualités des Agenda 21
Perros-Guirec. Les collèges forment les futurs écocitoyens
Les deux collèges de Perros-Guirec ont reçu le label E3D, qui certifie une éducation au développement durable. Depuis 2015, l’environnement est au cœur du parcours des jeunes. Les collèges des Sept-Îles et de Notre-Dame de La Clarté sont de bons élèves. Tous deux ont reçu le label E3D, délivré par le ministère de l’Éducation national. En parallèle, ils ont également le label européen éco-collège. Depuis 2015, les deux établissements mettent en place des programmes tout au long de l’année scolaire. «L’objectif est de faire de chaque élève un écocitoyen », explique Agnès Bonnet, principale du collège Notre-Dame de La Clarté.

Nettoyage, tri, prise de conscience

« Tout est en lien avec les programmes scolaires », précise-t-elle, notamment avec « l’anglais, on approfondit le champ lexical, les mathématiques, pour mesurer le poids des déchets ». De nombreuses sorties sont organisées. La plage des Arcades a été nettoyée. « On y a retrouvé des bottes, un scooter, des cadis », continue-t-elle. Les élèves ont également enquêté sur le gaspillage et l’établissement a mis en place des systèmes de tri dans les classes et dans le self.

Des collégiens investis

Au collège des Sept-Îles, même objectif. « On est dans la troisième année d’action », explique Chatbia Chraa, conseillère principale d’éducation. En 2015, les collégiens ont fait un état des lieux du gaspillage. Des semaines écocitoyennes sont organisées chaque année, avec des interventions de Valorys. Suite à certains constats, l’établissement a pris des mesures, comme l’installation de « détecteurs de présence dans les couloirs », explique Gaël Boissière, le principal.« On a mis en place la démarche de développement durable en cherchant à intégrer les élèves, que ça parte d’eux », selon le principal du collège des Sept-Îles. « Ils ont beaucoup plus d’idées que nous. Ils ont une culture qu’on n’avait pas. Nous, c’était une contrainte, pas pour eux. »Le tri et le développement durable deviennent des réflexes, à en croire les responsables pédagogiques. La conseillère principale d’éducation Chatbia Chraa avoue même se faire reprendre de temps à autre. « Quand ils disent : "Eh madame, la lumière", quand on a oublié de l’éteindre, c’est que c’est acquis. »Les établissements ne reçoivent rien en retour de ces labellisations. Seulement la satisfaction de former les futurs adultes aux bonnes pratiques à avoir au quotidien.Le label éco-collège est à renouveler tous les ans, le E3D, tous les quatre ans.
(Source : Ouest France par Anthony Rio - 21/06/2017 - A lire)
Posté le 22/06/2017
Communauté d’Agglomération du Pays Ajaccien : appel à projet Agenda 21 scolaire
La Communauté d’Agglomération du Pays Ajaccien s’est engagée depuis plusieurs années dans une démarche de développement durable, concernant l’ensemble de son territoire.A ce titre, elle s’est dotée d’un document stratégique et opérationnel, l’agenda 21 territorial, visant à mettre en œuvre sur le long terme les principes du développement durable pour un territoire au moyen d’actions concrètes, parmi lesquelles la mise en œuvre d’agendas 21 scolaires.Comme suite, la CAPA souhaite encourager cette démarche au sein des établissements scolaires publics et privés sous contrat (écoles maternelles, primaires et collèges) en lançant un appel à projet ce mardi 9 mai.
Objectifs de cet appel à projet:
  • Promouvoir la politique de développement durable du territoire communautaire,
  • Contribuer à la mise en œuvre de l’Education à l’Environnement et au Développement Durable dans les établissements scolaires,
  • Assister et conseiller les établissements qui souhaitent mettre en œuvre un Agenda 21 scolaire,
  • Aider les établissements à sensibiliser l’ensemble de la communauté éducative au développement durable.
La CAPA accompagnera chaque établissement lauréat qui souhaite élaborer son propre Agenda 21 scolaire en répondant à des problématiques sociales, environnementales et économiques à l’échelle de l’établissement scolaire.Les établissements lauréats bénéficieront d’un soutien technique, méthodologique et humain (mise à disposition d’outils méthodologiques, suivi et évaluation des actions, soutien et la mobilisation des compétences de la CAPA et de son réseau partenarial) tout au long de leur démarche. De plus, un soutien financier de 4000 euros maximum sera attribué à chaque lauréat pour cette session (années scolaires 2017-2018 et 2018-2019).
Pour en savoir plus


Posté le 15/05/2017
Le Collège Beaulieu labellisé E3D
Après avoir déposé en juin dernier un dossier de candidature, le collège Beaulieu de Saint-Laurent-de-Neste a obtenu le 1er septembre, pour une durée d'un an, un label Établissement en démarche de développement durable (E3D). Jean-François Mombet, principal, enseignants et élèves participent tous à cette même dynamique. Pour la biodiversité : une jachère a été réalisée dans la cour du collège. Elle constitue un endroit de reproduction, de refuge pour les oiseaux où les ressources alimentaires sont présentes (insectes et graines). Elle augmente également la période de floraison, fortifie les colonies d'abeilles pour une meilleure production de miel et assure une meilleure alimentation des pollinisateurs. Pour la protection de la nature : fabrication de nichoirs à oiseaux ainsi qu'un hôtel à insectes. Pour le recyclage : des bacs de récupération du papier usagé, placés dans les salles, sont ramassés une fois par semaine. Le papier est alors mis dans la colonne de récupération. Ce compost qui permet de transformer des déchets biodégradables en un produit riche est réutilisé dans les carrés de potager construits par les enfants. Ces jeunes volontaires s'investissent pleinement dans ce projet durable, entre 12 heures et 14 heures, accompagnés par M. Mombet, Sylvie Eschaich, infirmière ; Emmanuelle Duboc, professeur EPS, et Elodie Label, enseignante d'histoire-géographie, et par des parents. Pour l'énergie : un récup'eau de pluie a été placé dans la cour pour arroser le jardin. De grandes actions pour le développement durable qui ne s'arrêtent pas là, puisque le 23 juin prochain, le collège organise une opération «Rivière propre», nettoyage du bord de la rivière avec tri des déchets. Le collège est en partenariat avec le Smectom (dont M. Paroix, présent à chaque action), et le conseil départemental. Un besoin de terre végétale serait nécessaire pour la jachère (source : MC Travaillard, la dépeche.fr du 11 mai ICI).
Posté le 11/05/2017
187Initiatives d'établissements
Evénements
Outils pour agir
  • Etude CAMPUS FOOTPRINT : une première en France pour mesurer l’impact socio-économique et environnemental des campus français
  • Le guide de Télécom Bretagne pour informer et impliquer autour de sa démarche Développement durable et Responsabilité sociétale
  • UVED : inscriptions ouvertes pour le MOOC sur Causes et enjeux du changement climatique